*~Tetsuyaoi~*

Tribunal Pénal.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tribunal Pénal.

Message par Matsu' le Dim 13 Avr - 14:41

J'ai essayé. A vous de me donner votre avis x]

Tribunal Pénal.

Il était assis au centre d’une haute salle circulaire éclairé par quelques torches accrocher ça et là sur les murs de pierre grises. Dans la pièce il n’y avait aucune fenêtre et la faible lumière rougeoyante des flammes faisait dansé les ombres des juges devant ses yeux en un spectacle effrayant. La présence de détraqueurs dans le fond de la salle rendant l’atmosphère encore plus glacée et oppressante. Les membres du Mangenmagot réunis ici en entiers, le surplombaient ainsi du haut de leurs gradins et tous tournaient vers lui un visage remplis de mépris féroce.

Draco Malefoy, lui, avait fixé son regard sur ses genoux pensant qu’il était nettement plus agréable de les contempler que d’essuyer le dégoût dans les regards des membres du ministère. Et puis après 2heures de procès il commençait à avoir sérieusement mal à la nuque, le dossier dur et froid de son siège étant des plus inconfortable. Qui plus est les chaînes qui ligotaient ses mains et ses pieds n’allaient pas pour l’aider. Il ne daigna donc relever la tête que lorsque la voix lente et profonde de Seen Ricknesse l’actuel ministre de la magie s’éleva à nouveau en un écho rauque ricochant sur les murs austères de la salle d’audience.

« Ayant à présent entendu tout les témoins de la défense à la barre, les membres du Mangenmagot sont appelé à délibérer. »

Il inspira profondément et repris en articulant chaque mot comme s’ils lui écorchaient la gorge.
« Ceux qui sont donc pour l’aban… »

Mais la fin de sa phrase se perdit dans le fracas assourdissent qui survint alors. En effet dans le fond de la salle la porte massive venait d’être explosé littéralement et pendait désormais lamentablement sur les derniers gonds intacts.
Intrigué Draco se tordit alors le cou pour apercevoir l’inopportun qui l’avait empêché d’entendre le verdict –quoiqu’il ne fût pas certain de vouloir l’entendre, le verdict-. Mais malheureusement pour lui le haut dossier de son siège ne lui permit absolument pas d’entrevoir ne serait-ce que la silhouette de son sauveur entre parenthèse, il entendit par contre parfaitement bien le crie colérique que poussa l’homme –parce que c’était bien un homme selon le timbre de voix – et ne put réprimer un sursaut de surprise, qui d’après ce qu’il voyait fût partagé par l’ensemble des membres du tribunal pénal.

« Lâchez moi par Merlin en qu’elle langue suis-je obligé de le dire ?! »
Le ton était incisif et hargneux et Draco se tassa un peu plus sur lui-même. Ca ne pouvait tout de même par être lui ?

Il distingua une légère réponse de la part d’une autre personne mais n’en compris pas la moitié.
« …pas le droit…..rien à faire ici…. défoncé la porte…. fou ! »
Il n’y eu aucune réplique, mais Draco sentit –et l’ensemble du Mangenmagot aussi pensa le blond en les voyants se raidir- une étrange aura de magie se répandre dans la salle d’audience éclipsant le froid mordant provoqué par la présence des détraqueurs et le remplaçant par une chaleur épineuse, comme de la colère à l’état brut. Draco n’avait jamais ressentit ça auparavant, c’était comme de la magie à l’état pure, une atmosphère crépitante qui lui encerclait la gorge lui compressait les poumons, et lui desséchait la bouche. Il déglutit et ce rendit alors compte qu’il avait retenu sa respiration. Il frissonnât lorsque le froid emplis à nouveaux la pièce et qu’un bruit sec de pas sur le sol dur résonnât contre les murs.

« Témoin de la défense, Harry James Potter ! » Clama une voix ferme et intransigeante juste à se gauche et Draco tourna alors la tête d’un mouvement tellement brusque que ça nuque craqua et qu’il poussa un grognement de douleur.
Il oublia cependant bien vite la douleur lorsqu’il plongea ses yeux dans le regard de Harry Potter. Ses yeux qu’il connaissait si vert et si limpide avaient à présent une teinte sombre et terrifiante, il lut dans ses orbes une colère, une violence une puissance si intense qu’il en frémit d’horreur, il ne pouvait
détaché sont regard des ses prunelles corrosives chaque fibre de son corps ressentent l’hostilité qu’elles dégageaient. Son regard vert lui brûlant les yeux jusqu’à la rétine, le clouant sur place aussi efficacement qu’un sortilège de pétrification.

C’est lorsque l’autre battit des paupières et se tourna vers l’assemblé de juges, qu’il se sentit « retomber » sur son siège, dans un étrange sentiment d’abandon. Les membres du ministère semblaient plus tendus que jamais.


« Hum… oui » Articula le ministre sur un ton… effrayé ?
« Faites donc apparaître une chaise pour Mr Potter Percy sil vous plaît ! » Ajouta Ricknesse -péniblement remarqua le blond- au jeune Weasley qui occupait toujours le poste de secrétaire auprès du ministre. Le rouquin attrapa sa baguette mais Harry l’interrompit d’un léger geste de la main.
« Merci Percy mais ce ne sera pas nécessaire, je ne reste pas ! » Déclara l’ancien Gryffondor d’un ton serein, qui bizarrement semblât faire redoubler la pression. Draco en fut cloué sur place –encore plus qu’il ne l’était déjà- et un sentiment étrange le submergea un mélange de panique et réconfort à la fois, il ne savait pas s’il devait s’inquiété où être rassuré par la présence d’Harry.

« Vous ne restez pas ? » Questionna maladroitement le ministre incrédule.
« En effet, je suis venu plaider en faveur de Draco Malefoy, je repartirai tout de suite après vous avoir convaincu »
Le blond eu un hoquet de surprise. Il était venu plaider en sa faveur ? Il tourna la tête en direction du brun et ouvrit de grands yeux en le voyant tourné vers lui. Il émanait toujours de lui cette étrange aura, comme de la magie crépitant autour de lui, Draco éprouva alors une sensation de bien être réconfortante et il se décontracta dans son fauteuil lorsque Harry lui sourit doucement. Il ressemblait curieusement au feu directeur de Poudlard, Albus Dumbeldore ainsi, ses pupilles brillant de bienveillance et l’image du vieil homme barbu lui souriant avec indulgence au sommet de la plus haute tour de l’école de magie bien des années auparavant, passa furtivement devant les yeux du blond.

« En sa faveur ?... » Demanda une voix aigue dans l’assistance, et Draco grimaça une nouvelle fois lorsque les yeux vert quittèrent les siens et que le sourire s’effaça du visage de l’ancien Gryffondor.
« Parfaitement ? Vous y voyez un problème ? » Questionna-t-il
Il n’y eu aucune réponse de la part des juges, seul le ministre osa reprendre la parole.
« Bien, bien… » Il gigota nerveusement sur son siège observant à la dérobé le visage fermé d’Harry.

« Dans ce cas nous vous écoutons… quels sont… vaux arguments ? »


Libre.
C’était une étrange sensation, le soulagement que de ne plus sentir la menace peser sur lui comme une épée de Damoclès en gravitation autour de sa personne, mais aussi l’angoisse, l’angoisse de l’avenir des regards pas tout à fait convaincu, de ceux qui ne comprennent pas, qui ne pourrait pas comprendre. Et puis vraiment la liberté, la disparition de ses chaînes, comme une nouvelle chance.
Draco se permis d’esquisser un sourire alors qu’il se massait consciencieusement le poignet endolori, voilà qu’il se mettait à raisonner comme ce vieux fou de Dumbeldore, comme quoi ce vieil excentrique n’avait pas été si inutile de son vivant.
Une sonnerie se fit alors entendre et la voix artificielle résonna dans la cabine ; « Atrium ». L’ascenseur s’ouvrit et ses portes s’ouvrirent.
Il n’y avait pas foule en cette heures avancée de la soirée dans le vaste « hall » du ministère de la magie, ça et là quelques cheminée étaient illuminées de flammes vertes et sorcier et sorcière faisaient leur entrée mais on étaient loin des « heures de pointes » et de la marée de travailleurs habituel de la journée. Une immense image du ministère de la magie pendait du plafond, il affichait un visage neutre et battait des paupières régulièrement, ses sourcils broussailleux légèrement froncé couvrant une partit de son regard incrédule et mièvre. Vraiment pensa Draco il ne valait pas grand-chose.

Il s’avança en direction des cheminées, bien décidé à rentrer chez lui le plus rapidement possible. Malheureusement le sors semblait en décider autrement, enfin le sors…
En effet devant une haute statue d’or se trouvait un homme, un homme pas très grand petit même, mince, voir maigrelet les cheveux très sombre, noirs, indomptables et des grands yeux vert, trop vert. Draco se stoppa et le dévisagea. Harry Potter était assis sur le pied de la statue, il lançait des regards courroucés au bloc de métal précieux, il semblait agacé. Et pourquoi pas ? Il n’appréciait pas d’être représenté ainsi, une statue à son effigie et puis quoi encore ?!
Draco se moqua intérieurement, l’image était risible ; Harry Potter, LE sorcier-qui-a-survécu-et-vaincu-Lord-Voldemort du haut de son mètre 70 à peine trépignant devant sa représentation d’or de presque 5m de haut. Il ricana, mais ce reprit vivement. Il fallait allez le remercier aussi non ? N’était-ce pas la moindre des politesses que de montrer sa gratitude ? Et bien soit ! Il repris sa marche et s’arrêta à quelques pas devant l’ancien Gryffondor, celui-ci ne semblait même pas l’avoir remarqué, trop occupé à démolir l’idole de métal par la pensé.
Draco s’éclaircie la gorge.

« Potter. » L’interpellé se retourna vers lui et le dévisagea, il n’avait plus cette impressionnante aura autour de lui, et son regard n’avait plus rien de terrifiant.

« Vous êtes ? »
« Qui je suis ? » Draco le regardait, totalement ahuri. Il se foutait de lui ? Qui il était ?
« Mais… » Il observa le visage du brun en face de lui, il n’y avait aucune once de moquerie dans ses yeux. Au contraire il le regardait avec amabilité et courtoisie… Comme on regarde un inconnu. Avec intérêt polit. Il souriait gentiment ses yeux ne reflétaient que la curiosité d’usage. Et Draco se raidit comprennent alors, tandis que les larmes de gratitude lui montaient aux yeux.
« Draco Malefoy » Répondit-il d’une voix rauque alors qu’il retenait les sanglots dans sa gorge.
Le sourire d’Harry s’agrandie et il tendit sa main devant lui.
« Harry Potter »
Draco ne lui rendit pas sa poignée de main. Il attrapa Harry par les hanches et le serra fort contre lui, pressant son corps contre le sien laissant les vagues d’émotions le submerger, pleurant littéralement sur la frêle épaule d’Harry Potter. Harry Potter qui ressemblait tellement à Albus Dumbeldore en cet instant. Ce petit brun qui aujourd’hui l’avait sortie d’affaire et lui avait donné une deuxième chance. Qui lui permettait de tout revoir, tout recommencer. Qui lui accordait sa confiance, son pardon, surtout son pardon. Une nouvelle chance, pour lui ! Pour un nouveau Draco Malefoy.
« Enchanté de vous connaître » Lui répondit le brun en s’éloignant de lui, plongeant ses yeux vert dans les orages du blond.
Et celui-ci pu lire dans ses émeraudes un débordement de gentillesse, de bienveillance, de bonté qui le fit éclater en sanglots une nouvelle fois.

« Bonne chance ! » Ajouta-t-il et Harry Potter disparu dans une explosion de flammes vertes.
« Merci » Souffla alors Draco Malefoy.

FIN.
avatar
Matsu'
Tête de poisson pané

Féminin
Nombre de messages : 14
Age : 24
Date d'inscription : 03/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribunal Pénal.

Message par music67love le Mar 22 Avr - 18:36

Oh... c'est trop mignon ♥

j'aime beaucoup!!
avatar
music67love
Filet-O-Fish

Féminin
Nombre de messages : 126
Age : 24
Localisation : A Strasbourg, dans ma chambre, devant mon ordi ^^
Genre de fictions : YAOI!!!!!!!
Loisirs : Lire les fics yaoi, écouter de la musique, rire avec mes amis...
Date d'inscription : 10/11/2007

Fiche RPG
NOM & prenom: Eiji Reburan
Sexe: Homme
Age: 17

Voir le profil de l'utilisateur http://harrydraco.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribunal Pénal.

Message par Matsu' le Ven 25 Avr - 17:05

Merci beaucoup ;]
avatar
Matsu'
Tête de poisson pané

Féminin
Nombre de messages : 14
Age : 24
Date d'inscription : 03/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribunal Pénal.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum