*~Tetsuyaoi~*

Petite correspondance mal intentionnée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Petite correspondance mal intentionnée.

Message par Atsuna le Sam 11 Oct - 16:40

L'univers d'Harry Potter et les personnages sont à J K Rowling (elle en a de la chance ! ) Bonne lecture ^^

Tout le monde aime Potter

Poudlard, le X juin 199X

A Harry Potter.



Potter,


S'il arrive un jour que tes yeux se posent sur cette lettre (ce qui me semble plutôt surréaliste), je te conseille de la jeter à la poubelle immédiatement. Bien sûr, te ne le feras pas.

Je pourrais faire comme tout le monde attend de moi, je pourrais te remercier, toi le Saint Potter sauveur de l'humanité, de nous avoir tous sauvés. Je ne le ferai pas pour la simple raison que je n'ai plus à le faire par écrit.

Je pourrais aussi, comme certains se l'imaginent, te faire une déclaration enflammée, te dire que si je te hais, c'est parce que je t'aime, parce que lorsque je te vois, je voudrais tellement que tu me regardes que je ressens le besoin d'attirer ton attention par tous les moyens... Que dans tes yeux si verts il m'arrive de me perdre comme un alcoolique dans son verre d'absynthe, que dans tes cheveux noirs j'ai envie de plonger goulument mes mains pour enfin en apprécier la texture, sûrement douce comme de la soie... Ce serait ridicule. Et rien que d'écrire ces mots me donne la nausée.

D'autres encore pensent que je pourrais juste ressentir une attirance purement physique pour le sauveur de l'humanité, celui qui a survécu et qui vaincra. Malheureusement pour toi (parce que je suis certain que tu en rêves), ce n'est pas le cas.

Alors pourquoi je t'écris ? Sûrement pas pour te faire des remerciements ou des déclarations trivialo-romantiques. Non, en réalité, j'ai juste ressenti le besoin de répéter une fois de plus, par écrit, à quel point je te hais (et tu ne sais pas à quel point je jubile de tracer ces mots). Je crois que je ne te le dirai jamais assez, Potter : je te hais.

Tu n'es qu'un veracrasse rampant affublé de ridicules binocles et dont la tête est surmontée d'une horrible touffe de poils noirs. Tes yeux verts larmoyants de pauvre petit martyr orphelin sont tout simplement à vomir. Tes manières faussement humbles et ton air de demeuré sont si ridicules que j'en pleurerais presque de rire. La pathétique insignifiance de ta vie est semblable à celle du niffleur (dois-je expliquer cette comparaison ?).

En fait, Potter, tu me fais pitié. On s'est servi de toi jusqu'à la fin et toi, tu t'es laissé faire sans rien dire. Le pauvre vieil homme sénile t'a manipulé, utilisé, et tu n'as rien compris, rien vu venir. Depuis le début, Potter, tout le monde te voit uniquement comme une arme de destruction massive-de-Mangemorts-et-autres-crasses-du-Lord-noir. Tu peux souffrir autant que tu veux, tu peux même crever s'il le faut, tant qu'à la fin le Mal est anéanti, tout le monde te remerciera, même dans ta tombe. On organisera sûrement une fête en ton nom. Je ris. La saint Potter ! En réalité, je suis un visionnaire, n'est-ce pas Potty ?

J'en viendrais presque même à te plaindre. Sauf que, pour cela, il faudrait que je puisse ressentir de la compassion...

Mais finalement, ça ne changerait rien, puisque je te haïrais toujours autant. Tu sais que j'ai de bonnes raisons de te haïr, n'est-ce pas ? Évidemment, il t'est plus simple d'affirmer que c'est de ma faute, que c'est moi qui ai commencé, que c'est mon comportement qui est à la base de notre rivalité. Cela dit, est-ce moi qui t'ai dit de refuser ma main tendue ? Est-ce moi qui t'ai appelé pour que tu viennes chercher ce maudit rappelletout ? Est-ce ma faute si, finalement, je suis un Serpentard et toi un Griffondor ?

Je ne crois pas... Tu vois, je crois qu'en réalité, c'est toi qui m'as détesté dès le premier regard, c'est toi qui m'as rejeté et choisi comme ennemi, comme rival, pour les années qui ont suivi.

Je te hais, Potter. Et c'est de ta faute.

Ton rival, le seul et l'unique,



Draco Malfoy.

Tout le monde déteste Malfoy


Le X juin 1999X
A Draco – la fouine – Malfoy.




Malfoy,


Premièrement, j'ai lu ta lettre. Je l'ai même lue jusqu'au bout. Cependant, j'ai du m'y reprendre à deux fois avant de terminer ma lecture tellement le rire qui m'a envahi dès ta première phrase persistait. Cela dit, je suis arrivé au bout, et j'ai quelques remarques à te faire sur ce que tu as écrit (d'ailleurs, si ce n'était que pour dire à quel point tu me hais, il n'était peut-être pas nécessaire d'en passer par une lettre).

Sache aussi que je ne t'ai jamais permis de t'octroyer le titre de rival. La seule rivalité qu'il y a entre toi et moi est celle que tu as créée, bien que tu sembles penser que je suis le seul responsable de la haine que tu nourris pour moi – et avec ferveur qui plus est ! Si j'ai refusé de serrer ta main ce jour-là, j'avais de bonnes raisons de le faire. Tu n'as tout simplement pas pris la peine de chercher à connaître Ron et Hermione, trop obnubilé que tu es par le rang, le sang pur et toutes ces idioties.

La vérité, c'est que tu t'es fait Serpentard tout seul, de par tes convictions et ta pédanterie. Et c'est aussi un peu « de ta faute » - bien que je trouve que chercher à qui est la faute est un comportement plus que gamin – si je suis allé à Griffondor.

De toute manière, tu n'es pas le centre de mon monde, Malfoy. Ce que tu racontais sur une probable attirance physique entre nous est probablement ce qui m'a fait rire plus que tout le reste, parmi tes élucubrations d'adolescent en recherche de reconnaissance. Premièrement, je tiens à te préciser – bien que mon orientation sexuelle ne te regarde en rien – que je ne suis pas gay. Ensuite, même si je l'étais, je crains fort que jamais je ne ressentirais plus qu'une forte envie de frapper en te voyant.

Toi, tu me fais pitié, Malfoy, bien que je déteste ce sentiment. Parce que pour vraiment avoir pitié de toi, il faudrait que je sois méprisant, or je suis incapable de mépriser qui que ce soit.

Donc, je disais, j'ai pitié de toi. Toi et ta sale tête de fouine arrogante. Toi et tes cheveux blonds qui me donnent, non pas envie de les caresser tendrement mais plutôt de te les arracher violemment. Toi et tes yeux gris qui font fondre toutes les filles mais qui sont incapables de montrer autre chose que la stupidité bovine due à ton sang tellement pur qu'il en est devenu comme le lait écrémé - sans aucun goût. Tu n'es qu'un trouillard, Malfoy. Un pleutre. Un couard juste bon à jouer l'hypocrite.

Comme ton père d'ailleurs. Tu as des nouvelles de lui ? Il croupit bien à Azkaban ? Je suis sûr que tu seras heureux de pouvoir lui rendre visite en vacances. Peut-être te trouveront-ils encore une cellule libre en dernière minute. Tu te rends compte, le grand luxe, Malfoy ! C'est all inclusive ! Tu ne devrais pas être trop dépaysé...

J'ai une dernière chose à te dire. La manipulation... Tu dis que le professeur Dumbledore m'a manipulé jusqu'au bout et que je me suis fait avoir. Le fait est que, si ça se trouve, encore aujourd'hui j'agis selon ce qu'avait prévu Dumbledore. Et alors ? Il était vieux mais certainement pas sénile. J'ai toujours eu confiance en lui même lorsque je croyais que ce n'était pas réciproque. Il était manipulateur, c'est vrai. Mais je crois – j'en suis même convaincu d'ailleurs – qu'il savait ce qu'il faisait, ce qu'il avait à faire en tant que protecteur de la paix.

Je sais aussi ce que j'ai à faire. Et si je dois en mourir, qu'il en soit ainsi. C'est ce qui s'appelle accepter ses responsabilités, Malfoy.

Finalement, Malfoy, je vais te le dire si ça peut te rassurer, si ainsi tu te sens plus vivant.

Je te hais.




Harry James Potter.
avatar
Atsuna
Sushi en plastOk'

Féminin
Nombre de messages : 89
Age : 27
Localisation : Bruxelles
Genre de fictions : Yaoi *.*
Loisirs : Lire, (manga et livres), dessiner, écrire, ne rien faire, regarder des dessins animés ,...
Date d'inscription : 24/09/2008

Fiche RPG
NOM & prenom:
Sexe:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite correspondance mal intentionnée.

Message par TetsuYaoi le Sam 11 Oct - 18:38

Belles déclarations d'amour dis donc... XD

Le style est pas mal du tout, le passage où Draco parle d'une déclaration enflammée qu'il aurait pu lui faire avec des mots aussi doux qu'il basculent dans l'ironie m'a aussi bien plu.

Si je devais faire une critique, ce serait peut être celle du but de la lettre de Draco. Au final celle-ci n'en a pas réellement comme le dis Harry, mais peut être cela changera-t-il plus tard? Peut être Draco a-t-il une idée derrière la tête?

Et là Harry aura t-il une réponse?

_________________
avatar
TetsuYaoi
*~Tetsuyaoi~*
*~Tetsuyaoi~*

Féminin
Nombre de messages : 1336
Localisation : Paris [75] Yep ThE CaPiTaLe!!
Genre de fictions : YAOIIIIII
Loisirs : Ecriture, danse, lecture, montages videos, musiques, amis...
Date d'inscription : 03/06/2007

Fiche RPG
NOM & prenom: Atsuichi Kiru
Sexe: Homme
Age: 23ans

Voir le profil de l'utilisateur http://tetsuyaoi.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite correspondance mal intentionnée.

Message par music67love le Dim 12 Oct - 10:00

J'ai beaucoup aimé ces lettres. Mais pourquoi Draco a-t-il écrit à Harry? Est-ce qu'il y aura une suite?
avatar
music67love
Filet-O-Fish

Féminin
Nombre de messages : 126
Age : 23
Localisation : A Strasbourg, dans ma chambre, devant mon ordi ^^
Genre de fictions : YAOI!!!!!!!
Loisirs : Lire les fics yaoi, écouter de la musique, rire avec mes amis...
Date d'inscription : 10/11/2007

Fiche RPG
NOM & prenom: Eiji Reburan
Sexe: Homme
Age: 17

Voir le profil de l'utilisateur http://harrydraco.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite correspondance mal intentionnée.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum