*~Tetsuyaoi~*

Chapitre 2: Bisounours et humiliation

Aller en bas

Chapitre 2: Bisounours et humiliation

Message par TetsuYaoi le Jeu 28 Fév - 18:17

PAPA POTTER

Chapitre2:
Bisounours et humiliation


-Okay? T'as bien compris Malfoy...?Tu vas dormir dans ton dortoir après manger.

Le jeune blond hocha de la tête alors que son Papa Potter ne lachait pas son regard du sien, sondant ses perles d'argent sur leur sincèrité... Mais bien sûr, ce dont il ne se doutait pas était le fait que ces yeux étaient déjà habitués à ne laisser paraître aucune émotion ou seulement celles voulues... C'est donc totalement trompé qu'il soupira de soulagement, croyant que le blondinet allait plainement lui obéir... Ce que le concerné, d'ailleurs, n'avait pas du tout pensé faire... Il avait bien l'intention de se venger de son papa Potter et même s'il ne savait pas d'où lui venait cette envie, ce qui était sûr était le fait que sa haine envers lui était aussi forte que l'amour qu'il éprouvait envers sa personne...

Il l'aimait autant qu'il le haïssait, son envie de le voir, de le câliner était aussi forte que celle de l'éviter, de le frapper... D'ailleurs tous ces sentiments dans son coeur lui faisaient tourner la tête... Un enfant n'était pas prêt à ressentir autant d'émotions face à une seule même personne et les effets en étaient des plus incontrôlables... Mais enfin, étant un enfant dont l'éducation avait été basée sur le contrôle de soi, Draco maîtrisait avec plus de facilité ses sentiments que l'auraient fait d'autres que lui. Pourtant, il restait tout de même affaibli par son retour en enfance et ses réactions en étaient que moins prévisibles...

Harry bien sûr ne s'en doutant pas du tout, s'approcha de la porte de la grande salle, laissant derrière lui un Malfoy bien docile. Le blond le suivait sans un mot, sagement... Harry fut satisfait de le voir aussi calme et pensa l'affaire déjà en poche, il s'approcha de lui et lui murmura les même mots dits un instant plus tôt dans le couloir avant de s'en aller vers sa table, sous le regard interrogateur de toute la grande salle. En effet, ceux ci étaient encore curieux de savoir ce qui était arrivé sur le terrain de Quiddich un peu plus tôt et les raisons qui avaient bien pû conduire le prince des Serpentards à s'abaisser autant en appelant son pire ennemi "Papa"...

Mais encore... ce qui les intriguait était le fait que celui-ci ne soit pas à l'infirmerie après l'impressionnant coup de cognard qu'il avait reçu et ce, le laissant sans séquelles apparentes... Il fallait dire que Draco avait une parfaite imitation de lui même... Sérieusement! Draco ressemblait beaucoup à Draco! Quel talent! On aurait presque dit qu'il était le Draco de quinze ans... A vrai dire, la ressemblance était frappante... Pas physique! Il n'avait pas changé de corps mais moralement il faisait divinement bien la comédie. Peut être parceque le personnage qu'il jouait était lui même? Bonne question m'enfin... Il restait tout de même le Draco de six ans dans son coeur et ce même s'il gardait la même apparence... D'ailleurs avec son talent d'imitation, il aurait pu faire un très bon Draco version ado, il aurait même pu éviter tout scandale s'il n'avait rien dit ou fait de désobligeant... Mais bien sûr comme la facilité n'était pas une priorité de l'auteur, tout allait se dérouler d'une autre façon que l'avait prévue un certain petit brun...

Il s'était d'abord adorablement assis à sa table sans un mot, sans un sourire, commençant à se servir sans accorder aucune attention à ses amis, comme lui avait dit de faire son cher papa... Harry, lui, observait la scène... Bien, tout se déroulait au mieux, aucun nuage sombre pour le moment... Pansy s'était rapproché du blond et d'où il était Harry avait déjà une bonne idée de ce dont elle devait bien lui parler, elle lui avait sûrement demandé s'il n'avait pas eu trop mal à cause du cognard, les bonnes vieilles habitudes ne changeaient que très rarement et avec la jeune femme il n'en était pas cas: Il s'agissait tout de même de son Drakinouchet d'amour... Trop facile, la jeune femme n'était sûrement pas une menace pour lui... D'ailleurs, le brun ne put s'empêcher de sourire quand il vit son ennemmi l'ignorer superbement... C'est qu'un Malfoy savait obéir par moments!

Vinrent ensuite Crabbe et Goyle... Toujours aucun nuage, tout allait pour le mieux... Ceux-ci allaient sûrement lui demander si Dumbledore et les autres ne lui avaient pas pris trop la tête, classique de leur part... Il n'empêche qu'ils devraient peut être se prendre la tête par moments: c'est qu'ils étaient tellement bête que ça en devenait navrant! Il n'empêchait que ce manque de réflexion n'était qu'un bon signe pour lui... Ces idiots n'étaient pas un risque... Encore moins que Parkinson, ce qui était peu dire... Décidement, il avait de la chance, peut être qu'il pourrait passer un dîner normal sans scandales à la pelle? Bon qui restait-il à table au juste?...

Hum... aie... Ca se compliquait légèrement... Theodore Nott venait lui aussi de se rapprocher de son ami avec l'espoir de lui soutirer quelques informations... Mauvais, très mauvais pour lui ça! Harry avait beaucoup entendu parler de lui... Avec son air angélique il arrivait toujours à ses fins et dire que toutes les filles -maisons confondues- le trouvaient à croquer, adorablement mignon, n'était pas le surévaluer... D'ailleurs, le survivant commençait à légèrement douter... Si le côté enfantin de Malfoy ou son côté gay reprenait le dessus -Harry était sûr que son ennemi éprouvait une attirance pour la gente masculine- il pourrait y avoir une nouvelle catastrophe... Connaissant la cervelle des enfants, il viendrait sûrement en courant vers lui pour lui présenter son nouvel ami ou... amoureux...

A cette pensée, le jeune homme devint blême... Oh que non, il n'allait pas y avoir une chose pareille maintenant?... Calme... Calme... Peut être qu'avec un peu de chance... Oui! Le visage du survivant s'illumina de joie brusquement: Le blond venait de magnifiquement ignorer son ami... Ca y était, il n'y avait définitivement plus de risques pour qu'il soit humilié... Du moins, si le gamin qu'était devenu Malfoy ne faisait pas quelque chose d'irrefléchi jusqu'à la fin du dîner et restait calme... Autrement tout allait superbement bien, dans les meilleur des mondes... Oui, il n'ya avait plus aucun prob- Par Merlin pas lui!!!

Un jeune homme brun aux yeux noirs venait de se rapprocher du blondinet, un sourire canaille sur les lèvres...Quand il le vit, Harry sentit son coeur rater un battement, à coup sûr Blaise arriverait à faire sortir le blond de ses gonds et il viendrait sûrement se plaindre à sa table... L'ayant souvent en leur compagnie à lui et Hermione, il avait bien pu entendre et être témoins de multiples facéties de sa part... Ses plans foireux arrivaient toujours à leurs fins et d'ailleurs, les jumeaux en faisaient déjà leur apprenti... Harry avait eu le temps de constater de lui même combien le brun était doué: Conquérir le coeur de Ron Weasley n'était déjà pas une mince affaire -surtout quand celui-ci était persuadé d'être hétéro- alors réussir à coucher avec lui et l'embrasser à longueur de journée... C'était tout simplement spectaculaire et par ce fait Harry se méfiait d'autant plus du jeune homme...

D'ailleurs, si vous voulez mon avis très chers lecteurs, il avait bien raison! Blaise, notre adoré Blaisy-chou venait de commencer son petit jeu sur son meilleur ami, lui caressant les cheveux, lui souriant avec amusement... Mais là n'était pas encore tout, ces petites attentions aux intentions lointaines de l'innocences n'avaient pas fait leur effet, ne soutirant au blond qu'un grognement... Bien... Il jouait au dur, mais cela n'embêtait pas du tout son meilleur ami, au contraire, la finalité allait sûrement être des plus amusantes... Joignant les gestes à la pensée, Blaise pris le menton de son ami pour le tourner vers lui avant de lui murmurer d'une voix emplie de sous-entendus quelques mots qui bien sûr -il ne pouvait en être autrement- firent leur effet...

-Alors mon petit Dray... C'était comment d'être dans les bras de Potter?... Il t'a embrassé?

La réaction fut immédiate... Draco qui portait une cuillerée de glace vit sa main s'arrêter juste à l'entrée de ses lèvres grandes ouvertes alors que son visage se tournait vers son meilleur ami... Ses yeux le fixèrent avec un intêret qu'il n'avait pas manifesté depuis le début du repas, sa cuillère se reposa dans son bol en cristal, sa langue caressa ses propres lèvres, recueillant le peu de glace s'y étant glissé. Ses deux mains se posèrent de part et d'autre du visage de son meilleur ami, le temps venait de se bloquer, le silence venait de s'installer dans la grande salle, tous les regards s'était figés en leur direction, le vent -inexistant- caressait leurs visages où toute leur interrogation se manifestait, quand tout d'un coup... Ce fut le drame...

-Dis... Tu connais mon Papa Potter d'amour?

Le silence s'intensifia, un tintement de verre se fit entendre au bout d'une table -peu importe laquelle ce n'est pas important- puis, tel l'aimant attire le métal, tous les regards furent fixés sur le survivant... L'ambiance était aux interrogations, à la surprise, au choc, à la peuuuur, un vent glacial emplissait la salle, les faisant tous frissonner de terreur, il étaient tous affolés, un cri se fit entendre AAAAAAAAAAAAAAAAH C'était Pansy Parkinson... Elle venait de s'évanouir, tous étaient horrifié... Il fallait dire qu'elle était tombée sur le buffet et avait taché sa nouvelle robe! Je reprends... Donc je disais... La souffrance était le sentiment dominant de tous les élèves, ils étaient terrorisés, c'était un moment horrible, empli d'horreur, de souffrance, ils avaient tous tellement mal... Hum... Non en fait ils étaient juste surpris, pff faut que j'arrête le dramatisme moi...

Pour résumer réellement la situation, Pansy Parkinson avait seulement la bouche grande ouverte et tout le monde avait les yeux fixés sur Potter, Potter qui se sentait vraiment mais alors vraiment mal à l'aise... Celui-ci venait de maudir le Serpentard sur les dizaines de générations avenirs et essayait étrangement de se glisser sous la table ou de disparaître... Ses deux meilleurs amis le fixaient avec incrédulité et Hermione le regardait même avec sévérité... Décidement sa soirée n'allait pas être de tout repos... Il aurait dû directement leur dire ce qui s'était passé au lieu de tourner autant autour du pot pour que le petit ami de son meilleur ami leur révèle inconsciemment tout!

Magnifique! Il allait encore en baver ce soir... Comme si sa journée n'avait pas été assez remplie... Mais enfin... Ce n'était qu'une mauvaise passe, un moment extrèmement agaçant mais tout allait sûrement très rapidement redevenir normal. Ce n'était pas comme s'il allait s'occuper de son ennemi pendant toute l'année alors il était prêt à supporter les interminables futurs discours moralisateurs de sa meilleur amie -même très futurs vu qu'elle allait plus que propablement commencer ses commentaires reprobateurs dès qu'ils seraient dans leur salle commune- il était même prêt à supporter la Gazette, le Merlin gay, le Chicaneurs, les rumeurs... Tout. Absolument tout tant qu'il ne revivrait pas les même scènes qu'il y avait à peine une dizaine de minutes dans le couloir et même toute sa journée pour faire plus court.

Il supporterait toutes les horreurs de la presse mais il ne supporterait sûrement pas de devoir s'occuper de son ennemi dans l'état où il était, il ne supporterait même pas de devoir rester avec lui dans son état normal. Il ne voulait rien mais alors RIEN avoir à faire qui aie un rapport avec Draco Malfoy. D'autant plus, que le voir aussi innocent, affectueux, inoffensif, aussi -Merlin il allait presque penser mignon!- le mettait dans un état second, étrange, il était mal à l'aise et n'avait pas du tout l'habitude de le voir aussi different... Il était habitué aux répliques cinglantes, blessantes, il était habitué aux coups et aux regards froids, glacials et non pas à des mots doux -sincères de surplus- il n'était pas habitué à ses câlins ni à la sensations de ses lèvres sur sa joue... Le changement était vraiment troublant...

Beaucoup trop troublant pour sa santé mentale car pour la première fois depuis cinq ans de rivalité acharnée, Harry s'était sentit comme le méchant et non pas la victime ou l'égal de Malfoy. Il s'était senti mal mais alors horriblement mal quand il l'avait vu pleurer devant lui, sans défense, simplement innocent. Il s'était senti encore plus mal quand il avait réalisé la puerilité et la stupidité de son comportement face à un enfant de six ans... Car le Malfoy qui avait été devant lui n'était pas le connard insolent qu'il avait toujours considéré comme son ennemi mais un enfant, un gamin... Et il s'était tout simplement disputé avec un gamin. Vraiment, le survivant était tombé bien bas...

-Papa Potter y te connais le beau garçon!! Et toi dis dis dis tu le connais?? Il est troooop beau n.n

Harry sursauta, ouvrant de grands yeux horrifiés quand il sentit deux formes bien arrondies se poser sans douceur sur ses genoux. Non, définitivement pas! Quelque soit l'âge mental de la cervelle de son ennemi, le blond restait Malfoy et quoi qu'il fasse, il ne pourrait pas changer d'opinion sur lui... M'enfin en attendant le grand gamin qu'était Draco Malfoy était tranquillement assis sur ses cuisses, dandinant joyeusement tout son corps -dont ses fesses- sur ses cuisses et par la même occasion son entrejambe... Mais biensûr comme le lemon n'était pas prévu pour se passer dans la grande salle, Harry n'eut aucune réaction -du moins pas pour le moment. Ce qui le préoccupait vraiment était le fait que son ennemi venait de lui fiche une de ces hontes magistrales mais pire encore: Il s'était auto-humilié. Et ben ça... S'il avait un jour su que le blondinet éprouvait plus que de l'amitié pour son meilleur ami...

_________________
avatar
TetsuYaoi
*~Tetsuyaoi~*
*~Tetsuyaoi~*

Féminin
Nombre de messages : 1336
Localisation : Paris [75] Yep ThE CaPiTaLe!!
Genre de fictions : YAOIIIIII
Loisirs : Ecriture, danse, lecture, montages videos, musiques, amis...
Date d'inscription : 03/06/2007

Fiche RPG
NOM & prenom: Atsuichi Kiru
Sexe: Homme
Age: 23ans

Voir le profil de l'utilisateur http://tetsuyaoi.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2: Bisounours et humiliation

Message par TetsuYaoi le Jeu 28 Fév - 18:19

Bon, il n'avait rien it de concrès et il n'était pas dans son état normal mais tout de même ce n'était pas pour rien qu'il avait venté sa beauté alors peut être qu'il avait un petit faible qu'il avouait enfin ressentir maintenant que rien ne lui pesait plus sur les épaules? Oh et puis pourquoi cherchait il ainsi à être curieux? La vie de Malfoy, il s'en foutait non?! Mais alors pourquoi savoir quelque chose pareil lu laissait un petit pincement au coeur? Il était tombé malade peut être?! Merlin peut être allait il mourir d'une crise cardiaque?!! Oh non!! Ce ne pouvait pas être possible, il était trop jeune pour mourir!!! (N.D.Tetsu: -.- ... Oh punaise le manque de réflexion...)

Non, ça ne devait qu'être passager peut être un coup de froid, peu importe. Ce qui était vraiment important pour le moment était le fait que le blondinet ne se gênait pas le moins du moins, se calant confortablement contre son torse... Et puis quoi encore?! Et puis pourquoi rougissait-il?! Foutu château, le chauffage était sûrement au maximum! Hum? Comment ça il n'y avait pas de chauffage dans le monde sorcier?! Mais alors quelle explication?! Oh et puis ça n'était pas bien important, pour le moment ce qu'il devait faire c'était virer ce satané blondinet et vite! Très vite même parceque non content de squatter ses genoux, il fallait dire qu'il ne se gênait pas à jouer au lombric sur ses cuisses, se tortillant joyeusement, et que se petit frottement sur son entrejambe n'était pas mais alors pas du tout une bonne chose...

-Ouais je le connais, décends de mes genoux Malfoy.

Voilà c'était fait. Avec simplicité et froideur, ça devrait faire peur à n'importe quel gamin de six ans tiens! Allez maintenant il n'avait plus qu'à obéir gentiment et il n'y aurait plus de problèmes -mis à part tous les chuchottements de la grande salle...

-Oh! Et c'est ton amoureux?

Harry faillit s'étouffer avec sa propre salive, d'ailleurs il n'était pas le seul à avoir mal avalé cette phrase: son meilleur ami affichait une jolie couleur rosée... Colère et jalousie peut être? Et dire que le cher Ron Weasley faisait tout pour nier sa jalousie envers tous ceux qui approchaient son grand pervers d'amoureux... Cette fois, il était définitivement grillé! Harry, lui, le fixait avec incrédulité. Mais comment ce sale blondinet avait il pu tirer des conclusions aussi tordues? Son amoureux?! Mais il était hétéro pour commencer! Ensuite... Ensuite comment un gamin de six ans était il censé penser à autre chose qu'à un amour entre une princesse et un prince, un homme et une femme en gros. Les enfants n'étaient pas censés être aussi ouverts aussi jeunes!

-Mais nan! D'où tu sors une idée pareille Malfoy?!

-Bah euh... Parceque t'es trop beau mon papa et que en plus bah il est aussi trop beau alors...Ouf... J'ai eu peur! Ca veut dire que tu es que à moi?

Il rêvait...C'était la seule explications plausible. Malfoy lui faisait litteralement une déclaration de possessivité là! C'était effrayant, choquant et... étrangement flatteur. Flatteur?! Mais qu'est ce qui lui prenait de penser une chose pareille?! Flatteur?! Et puis quoi encore?! Mais bon sang rien n'allait plus avec lui! Ce n'était pas parceque ce sale gamin dans le corps de son ennemi lui faisait comprendre qu'il était content de savoir que Blaise ne sortait pas avec lui qu'il devait tout de suite se faire des films! Et c'était quoi ce "tu es que à moi"?! Il n'était à personne et encore moins à Malfoy!

-Je ne suis à personne et encore moins à toi Malfoy!

Et voilà qu'il répétait tout ce qui lui passait par la tête maintenant... Merlin, il fallait qu'il se contrôle, ce n'était parcequ'il n'avait pas l'habitude d'entendre de tels propos sortir de la bouche de son ennemi qu'il devait tout de suite commencer à stresser de cette manière! Mais ce n'était pas de sa faute aussi si cet idiot avait gardé la même apparence! Encore s'il était entièrement redevenu enfant, même physiquement, tout aurait été beaucoup plus facile! Mais non, il devait y avoir une certaine personne superieure qui s'amusait à jouer avec sa vie, lui ajoutant problèmes sur problèmes! Dire qu'il allait devoir s'occuper de Voldemort en plus de tout ça...

-Oh que si mon papa, t'es à moi!!

Cette fois, Harry faillit s'évanouir... Ses yeux étaient grands ouverts par la stupeur et sur ses lèvres figées par le choc, étaient déposées deux autres lèvres rosées... Les chuchottements de la grande salle s'éteignirent soudainement, même la table des professeurs observait la scène. Les deux némésys de l'école s'embrassaient ou plutôt le prince des Serpentards embrassait tendrement le survivant... Survivant qui ne bougeait plus d'un cil et dont le coeur s'amusait à sautiller douloureusement dans sa poitrine... Personne n'osa rien dire pendant une bonne minute avant qu'un des jumeaux Weasley, rapidement suivi par son frère, ne siffle un bon coup, se rapprochant de son ami et le sortant de sa léthargie par la même occasion.

-Alors ça Harry... Dire que tu n'arrêtais pas de me répéter ne pas aimer les mecs... Là... Là... T'as fait vraiment fort! Emballer Malfoy en pleine grande salle devant tout le monde... En fait t'étais Malfoysexuel...

-Non Georges, Malfoysexuel c'est moche... Hum on va dire plutôt Dracosexuel! C'est sympas ça! et tu me l'a caché!! (N.D.Tetsu: Je ne sais pas qui a inventé ce terme mais c'est très bien trouvé! XD)

-Qu... De... Hein?! QUOI?! Mais qu'est-ce que vous racontez encore je... mais mais... JE NE SUIS PAS DRACOSEXUEL OU JE SAIS PAS QUELLE AUTRE CONNERIE!! JE DETESTE CE CON ETD'AILLEURS C'EST... C'est... C'est ce con qui m'a embrassé!

Fred sembla amusé de cette remarque mais perdit toute son envie de rire quand il vit l'expression qu'affichait le blond. Pas qu'il l'appréciait mais il s'entendait plutôt bien avec son meilleur ami, Blaise, et celui-ci lui avait plutôt raconté de bonnes choses sur celui-ci... Le Serpentard semblait très attaché au blondinet et d'après ce qu'il lui avait raconté, Malfoy n'avait pas un mauvais fond et était même prêt à faire beaucoup en amitié mais le cachait aux autres... Fred et Georges avaient étés perplexes face à ces révélations mais la scène qui se déroulait sous leurs yeux en cet instant était vraiment surprenante. Jamais ils n'avaient vu Malfoy afficher une telle expression... D'ailleurs, pour la première tous deux trouvèrent la réaction de leur ami assez excessive.

En effet, le dit con était au sol, regardant le Survivant avec de grands yeux surpris... Un voile de tristesse passa dans ses yeux quand il entendit les mots de son "Papa Potter" avant de disparaître aussi rapidement qu'il était arrivé, laissant place à un regard glacial... Froid, dur... Un regard qui surpris Harry, lui faisant penser que son ennemi était redevenu normal pendant une seconde avant qu'il n'aperçoive une lueur d'innocence dans ses deux perles d'argent. Une lueur d'innocence habituellement inexistante... Cette froideur, ce changement de regard le fit néenmoins frissonner: le blond était définitivement trop doué dans la maîtrise de ses sentiments, tellement doué qu'il en devenait intriguant et inquiétant...

D'ailleurs, il sursauta quand il le vit se relever tout d'un coup. Fred et Georges qui se trouvaient juste à côté Harry le remarquèrent mais ne firent aucune remarque, observant la scène avec interêt. Ils avaient eux aussi remarqué le changement de sentiments dans le regard du blond et quand leurs regards miellés se croisèrent ils n'eurent pas de mal à comprendre qu'ils étaient une fois de plus du même avis: Malfoy n'était plus du tout dans son état normal mais il n'était pas fou, il était lui mais differemment... Peut être un retour en enfance ou une autre partie de sa personnalité? Quoi qu'il en était, ce qui était sûr était que le baiser qui avait eu lieu devant eux n'était pas un acte fait à la légère mais un acte maladroit et... D'après l'innocence qui avait brillé dans le regard argenté du Serpentard, il avait s'agit d'un acte affecteusement sincère...

Mais enfin, ce n'était pas à eux de le faire remarquer à leur petit Survivant, c'était à lui de le comprendre, et de plus, bien qu'ils soient sûrs d'avoir raison, il était encore beaucoup trop tôt pour faire des jugements hâtifs. Encore plus tôt pour les réveler à leur ami: Il fallait dire que s'ils avaient faux, celui-ci se prendrait la tête pendant des jours et ce, pour un rien alors... Autant attendre d'être sûrs pour lui faire mal à la tête... Ils eurent un petit sourire aussi semblable que l'était leur apparence avant de rediriger leur attention vers l'étrange scène qui se déroulait sous leurs yeux...

Harry avait le regard plongé dans celui d'un Draco debout devant lui, gardant hermétiquement le silence. Le blond eu un semblant de rictus dégouté -pas encore le vrai rictus spécial Draco Malfoy mais en bonne route pour le devenir- puis brisa la distance entre leurs deux corps d'un pas lent et calculé avant de sauter sur les genoux d'un papa Potter horrifié... La surprise et le ridicule de la scène furent beaucoup trop forts pour que les jumeaux puissent se retenir d'éclater de rire, rapidement suivis par les autres Gryffondor. Après tout, ça n'était pas tous les jours que le Prince des Serpentards prenait le Survivant pour son père et son canapé à la fois! De plus l'expression du brun en cet instant était beaucoup trop excellente pour que n'importe qui puisse se retenir de rire...

-Casses toi Malfoy!!!

-NAAAAAN Je t'aime moi papa alors je restes! Si tu me pousses je... Je t'embrasse sur la bouche!!

-Ah parcequ'en plus tu crois que tu vas toujours recommencer aussi facile-mmmh

Le silence encore présent cinq minutes plus tôt avait totalement déserté la grande salle, laissant place aux rires déchaînés de toutes les maisons Poudlariennes... Ceux-ci semblaient enfin avoir compris ce qui se passait et étaient plus qu'amusés par les nouvelles disputes des deux plus grandes et populaires némésys de l'école de magie... Même le petit baiser qu'avait déposé le blond sur les lèvres de son nouveau père adoptif avait sucité les rires, et même s'il y avait encore eu une seconde choquée de certains celle-ci avait rapidement laissé place aux explosions de rire quand le blond était décendu des genoux du brun, courant comme un demeuré dans la grande salle alors que Potter le poursuivait rageusement, les joues rosies par la honte...

La course-poursuite fut d'autant plus amusante quand le blondinet compris sa capacité à courir très rapidement, bien plus rapidement que son papa Potter, et s'amusa à le faire tourner en bourrique, jusqu'à ce qu'il en tombe d'épuisement... Mais ce que le blond ne réalisa pas quand il se rapprocha du brun pour vérifier son état fut le fait que celui-ci l'aie totalement et délibérément trompé. Il n'eut donc qu'à peine le temps de poser une main sur son corps allongé au sol qu'il roula à son tour par terre, rapidement immobilisé par un Harry Potter à cheval sur son dos...

-La course est finie Malfoy et j'ai gagné! Maintenant tu vas payer...

Le blond, plaqué au sol, leva difficilement des yeux étonnés et légèrement effrayés vers lui, il voulu se dégager mais la pression sur son dos l'empêchait de faire tout mouvement... Le brun eut un sourire carnassier, se recula un peu plus bas sur son dos puis déposa ses mains au creu de ses hanches avant de pousser un grand cri qui se repercuta sur tous les murs de la grande salle...

-Attaque chatouilles! Je te jure Malfoy... Mais je te jure que si tu recommences tu vas en baver...

Le blond se tortilla de rire sous lui... Il gigotait dans tous les sens, essayant par tous les moyens de se dégager de l'emprise cruelle de son paternel adoptif mais rien n'y faisait, celui-ci ne lachait pas prise et dédoublait même de chatouilles sur ses côtes... Autour d'eux, les regards amusés et les discutions avaient frénétiquement repris. Certaines étaient totalement désapprobatrices, choquées ou dégoûtés face à leur nouvelle "complicité", d'autres s'en amusaient et s'en fichaient, d'autres encore en étaient joyeusement ravies, pensant à la nouvelle complicité ou même simple trêve qui pourrait peut être enfin s'installer entre les plus rivales des quatres maisons de l'école...

-Par... hahaha... Pardon Pa...haha... Papa... je ... aaah arrête!! hahaha lache m-ahahaha Lache mouaaaa hahahaha

Harry eut un sourire amusé en entendant le blond le supplier de le lacher... Celui-ci avait réussi à se retourner sur le dos et le fixait avec de grands yeux emplis de larmes de rire. Ah que ce sentiment était jouissif... Son ennemi totalement suppliant et se tortillant de plai-hum... De douleur sous son corps... Oulala... A quoi était-il sur le point penser une seconde plus tôt?! Ce n'était pas mais alors pas bon du tout! Harry perdit son sourire, choqué par ses propres pensées: si ses hormones commençaient à jouer avec ses nerfs il ne s'en sortirait pas! Il soupira, arrêta ses chatouilles et baissa sa tête près du visage de son ennemi qui respirait bruyament avant de réafficher, sans même le réaliser, son grand sourire amusé.

-Alors Malfoy... Tu promets?

-Ou-Oui... Mais descend de mon ventre t'es lourd papa!!

-Ok... Bon j'me casse et je te conseilles pas de me suivre.

Harry afficha un sourire satisfait et se releva lentement, prenant tout son temps. Il se dirigea alors à la table des Gryffondors sans un regard en arrière, laissant le blond au milieu de la grande salle, allongé au sol. Celui-ci se releva difficilement, regarda le brun sortir de la grande salle -suivit de ses deux meilleurs amis- avec de grands yeux étonnés et sans qu'il ne le remarque deux perles salées commencèrent à couler sur ses joues. Deux perles qu'il chassa rapidement de sur sa peau, essuyant rageusement ses joues d'un revers de manche.

_________________
avatar
TetsuYaoi
*~Tetsuyaoi~*
*~Tetsuyaoi~*

Féminin
Nombre de messages : 1336
Localisation : Paris [75] Yep ThE CaPiTaLe!!
Genre de fictions : YAOIIIIII
Loisirs : Ecriture, danse, lecture, montages videos, musiques, amis...
Date d'inscription : 03/06/2007

Fiche RPG
NOM & prenom: Atsuichi Kiru
Sexe: Homme
Age: 23ans

Voir le profil de l'utilisateur http://tetsuyaoi.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2: Bisounours et humiliation

Message par TetsuYaoi le Jeu 28 Fév - 18:20

oOo/HPDM\oOo

Qu'est ce que tu peux être cruel Harry! Le laisser en pleine grande salle, comme ça, par terre...

Une jeune fille d'une quinzaine d'années fixait sévèrement son ami du regard, les poings sur les hanches... Harry soupira, ils étaient revenus dans leurs dortoirs depuis une bonne vingtaine de minutes et il n'avait même pas eu le temps de poser s'assoire que son amie lui avait sauté dessus, griffes sorties! Comme il s'y était attendu, la jeune femme avait tout de suite commencé ses reproches sur le fait qu'il ne leur aie pas raconté ce qu'il s'était passé dès son retour dans la grande salle, elle lui avait ensuite demandé toutes sortes de détails sur son passage chez le directeur puis s'était soudainement tûe pendant deux minutes que Harry avait qualifié, sur le moment, des plus reposantes de sa vie... Mais bien sûr, comme toute bonne chose avait toujours une fin, la jeune femme avait ensuite repris ses questions pour en arriver à cette dernière phrase qui l'avait profondément choqué.

Lui, cruel?! Cruel envers Malfoy? La bonne blague! Et Malfoy avait été quoi, lui, alors?!

-Mais qu'est ce que tu racontes 'Mione! T'es devenue folle ou quoi c'est Malfoy, ce sale Serpentard qui nous a toujours pourri la vie! Harry a eu raison de l'humilier comme ça!!

Ah enfin quelqu'un de raisonnable! Harry sourit à son ami qui lui rendit son sourire au centuple: le rouquin était tout à fait en accord avec lui. Mais bien sûr cet élan d'amitié et de soutiens n'eut aucun effet positif sur Hermione qui sembla même resserer ses mains sur ses hanches et accentuer la sévèrité dans son regard. Les deux garçons ne purent s'empêcher de penser qu'ils se trouvaient vraiment en mauvaise posture en cet instant, surtout notre adoré Ronnie-chou...

-Ronald Weasley! Devrais-je te rappeller que ton cheeer amant auquel tu pense 24h/24 au point d'en gémir la nuit est aussi un Serpentard et que ce même Serpentard est le meilleur ami de Malfoy?! Et n'essaie pas de nier j'ai mes sources, n'est ce pas Harry?

Non, finalement ce n'était bon ni pour Ron ni pour Harry... Quel coup bas! S'il avait un jour pensé que sa meilleure amie le trahirais face au rouquin il ne lui aurait sûrement pas confié entendre ces petits bruits nocturnes... D'ailleurs, en cet instant la solidarité masculine semblait s'être bien enfuie en laissant place à la rencoeur vengeresse... En effet, le rouquin le regardait avec surprise et rencoeur, ses joues rougies par la honte... Il sembla réfléchir un instant avant de se rapprocher de son amie, fixant à son tour Harry d'un air faussement sévère. Harry qui, en cet instant, n'avait plus rien à répliquer mais se retenait difficilement pour ne pas éclater de rire...

-Par Merlin Harry mais c'est vrai! Tu as été tellemeeeent cruel envers Malfoy!! Il ne faut pas juger sur les apparences...

Hermione ne pû s'empêcher de sourire pendant une seconde avant de reprendre son masque sévère. Décidement, Ron était vraiment trop facile à manipuler... Qu'est ce qu'il ne ferait pas pour ne pas entendre le compte rendu de ses faiblesses depuis qu'il s'était mis en couple avec Blaise... Excellent, en tout cas, la situation était des meilleures pour elle vu qu'elle était maintenant soutenue, même si ce soutien n'était pas totalement sincère mais plutôt vengeur et totalement amusé...

-Harry, plus sérieusement, je ne sais pas si tu as réalisé mais ce n'est pas Malfoy que tu avais en face de toi! C'était un enfant!! Tu as insulté un enfant Harry et tu t'es disputé avec un enfant! Tu es vraiment incroyable! Et d'après Pomfresh il n'a que six ans d'âge mental en plus! Non mais à quoi tu as pensé?! Oh Merlin... Et dire qu'en plus il te prend pour son père... Il tient à toi à Harry et... Laisses tomber, ne retiens pas ce que je viens de te dire, gardes juste en tête qu'il faut que tu essaies d'être moins méchant...

Encore la morale, il en avait l'habitude et en avait vraiment trop assez... Harry avait passé tout le temps où son amie parlait à regarder le plafond de sa salle commune. Il redirigea cependant son attention vers la jeune femme quand elle commença à parler de sa nouvelle paternité involontaire et eut à peine le temps de froncer les sourcils quand elle commença à lui parler de la dépendance du blond sur sa personne que celle-ci changeait déjà de sujet, lui demandant de devenir "moins méchant" envers le blond... Moins méchant... Il pouvait essayer, là n'était pas le problème mais le genre d'humiliation qu'il avait subi dans la grande salle au moment où celui-ci avait posé ses lèvres sur les siennes puis ses montées d'hormones et ses pensées pour le moins étranges lorsqu'il l'avait chatouillé... Tous ces faits ne lui avaient pas mais alors ps du tout plu!

-Ok... Je vais essayer Mione mais je te promets rien s'il recommence à m'embrasser, s'il recommence ce genre d'acte immonde il va en baver!

La jeune femme eut un petit sourire amusé suite à la déclaration de son ami mais ne fit aucun commentaire, se contentant de le fixer malicieusement du regard. D'ailleurs même Ron ne pû s'empêcher de sourire quand il se rappela la scène et la gène de leur ami. Il fallait dire que pour un simple baiser - bon d'accord deux- il s'était bien emporté et ce, sans parler de ses joues écarlates en ce moment même... Si Malfoy avait été maître de ses actions il aurait d'ailleurs été sûrement ravi de savoir qu'il avait enfin trouvé la faille du Survivant! D'habitude celui-ci ne se gênait pas à embrasser n'importe qui quand il s'agissait d'actions-verités ou de stupides paris avec les jumeaux. Il n'avait pas non-plus de problèmes quand il embrassait ses petites amies mais un simple baiser de Malfoy et il s'était emporté comme pas possible!

Bon, il était son ennemi et il était bien normal qu'il s'énerve mais avoir de telles réactions et lui courir après pour le plaquer au sol et le chatouiller, à cheval sur lui... Il avait vraiment été inconscient... Il n'avait pas réfléchi aux conséquences de ses actes et ses deux amis eurent du mal à se retenir d'éclater de rire quand ils imaginèrent le petit déjeuner du lendemain... Ils avaient tous deux remarqué l'éclat de lumière correspondant au flash d'un appareil photo et ne pouvaient empêcher leur curiosité de prendre le dessus sur leur amitié... D'ailleurs, leur pauvre ami allait vraiment faire une tête excellente quand il verrait le futur article et quand ils imaginaient cette tête toute forme de compassion s'évanouissait de leurs esprits, laissant place à l'amusement et l'impatience...

Qui a osé dire qu'ils n'étaient pas solidaires? Mais bien sûr qu'ils l'étaient! Ils l'étaient et ils calmeraient, ensemble, leur ami quand il serait sur le point d'étrangler le pauvre prince des Serpentards... Bon ce n'était peut être pas ce genre de solidarité que le brun aurait attendu mais la vie était injuste non? D'ailleurs elle allait encore plus l'être dans quelques minutes mais cela aucun d'entre eux ne le savait...

-Enfin! Je te reconnais bien Harry... C'est tellement gentil d'avoir supporté les lèvres perfides de Malfoy... En plus c'est plus que clair qu'il est trèèès moche... Ca a du être un supplice de le voir t'embrasser... Mon pauvre chéri...

-Je suis tout à fait d'accord avec toi Mione... Ca devait être horrible Harry... Qu'est ce qu'il est mal foutu... M'enfin c'est pas à moi de juger... Peut être que le Merlin Gay n'est pas du même avis... Et toi Harry t'en penses quoi? Tu pense que le journaliste du Merlin Gay va en dire quoi dans son article demain?...

Un éclat de rire se fit entendre, Ron n'avait pas pû se retenir d'éclater de rire, ça y était, son amie avait brisé toute sa retenue! De toute façon Harry n'avait pas le droit de se plaindre, il l'avait bien trahi sur ses rêves nocturnes qu'il savait tout sauf innocents à son plus grand malheur... Il fallait peut être avouer que lui rappeler la presse magique était un coup bas mais il n'avait pas pû s'en empêcher, d'ailleurs la tête qu'affichait son meilleur ami en cet instant lui avait fait perdre tout sentiment de culpabilité... De plus, s'il avait une expression aussi excellente juste à l'énonciation du journal qu'est ce qui se passerait quand il l'aurait enfin entre les mains?...

-C'est pas drôle! Bien sûr que c'était horrible! Je suis pas gay moi Ron! C'est pas parceque toi t'adores embrasser les lèvres et peut être même, non sûrement, autre chose de ton petit, je cite "Sexy Blaisy de m'amour" que moi je vais être attiré par cet imbécile de Malfoy! Et qu'il soit beau ou pas, là n'est pas le problème d'abord!

Coup bas pour coup bas! Harry eut un sourire amusé quand il remarqua les joues écarlates de son meilleur ami. Hermione, elle, obervait le nouveau petit affrontement entre ses deux amis en se jetant le propre défi de tenir le plus de temps avant d'éclater de rire... Il fallait dire que Ron n'avait pas avalé le fait que son cher ami lui raconte tout ce qu'il entendait lors des nuits dans le dortoir des garçons et que Harry n'avait pas non-plus avalé la remarqué plus que traître du rouquin... La jeune femme observa les multiples répliques plus ou moins cinglantes et en apprenait par la même occasion beaucoup... Au fil de leur gentille dispute elle en apprenait de plus en plus et ce, sans même qu'ils ne le réalisent vraiment... Le retour à la réalité allait être interessant, surtout quand elle leur demanderait malicieusement quelques explications sur ce qu'elle avait entendu...

-Ouais bah et toi alors hein? Môsieur j'aime que les filles! C'est qui qui s'amusait à gémir ou plutôt à crier de plaisir le nom de ce mmmh

-Stop tais toi Ron ou jte jure que notre accord de solidarité masculine va s'arrêter là... Et je vais pas me gêner pour raconter ce que tu faisais sous les douches ce matin en criant le nom de... mmmmhhh

-PFFFWAHAHAHAHAHAHAHAHA

Ca y était, là elle ne pouvait plus se retenir... Elle avait tout de même bien tenu jusque là mais les voir tous les deux, une main de chacun sur la bouche de l'autre avait été une scène beaucoup trop hilarante pour qu'elle en reste silencieuse. D'ailleurs même les mâles de la pièce n'avaient pû s'empêcher de rire à leur tour en remarquant le comique de la scène. Ils se relachèrent et se sourirent puis redirigèrent leur attention vers leur amie, qui essuyait les larmes de rires qui avaient coulé sur ses joues. Ils allaient la taquiner pour se venger de son hilarité totalement moqueuse de leurs parfaites personnes quand la porte de leur salle commune s'ouvrit sur le directeur de leur école...

-Bonsoir Hermione, Ronald, bonsoir Harry...

-Bonsoir professeur Dumbledore.

_________________
avatar
TetsuYaoi
*~Tetsuyaoi~*
*~Tetsuyaoi~*

Féminin
Nombre de messages : 1336
Localisation : Paris [75] Yep ThE CaPiTaLe!!
Genre de fictions : YAOIIIIII
Loisirs : Ecriture, danse, lecture, montages videos, musiques, amis...
Date d'inscription : 03/06/2007

Fiche RPG
NOM & prenom: Atsuichi Kiru
Sexe: Homme
Age: 23ans

Voir le profil de l'utilisateur http://tetsuyaoi.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2: Bisounours et humiliation

Message par TetsuYaoi le Jeu 28 Fév - 18:20

Le directeur leur sourit puis se rapprocha d'eux et ils purent remarquer la présence d'un certain blondinet aux yeux rougis caché derrière son dos. Alors que Hermione regardait le Serpentard avec compassion, Ron semblait intrigué et Harry, lui... Harry ésperait que leur professeur n'était accompagné par le blond que par simple hasard et que sa visite n'était que de courtoisie... Il essayait de se convaincre par tous les moyens qu'ils ne devrait pas encore s'occuper du blond, il éspèrait de tout son être qu'il ne se retrouverait pas avec le Malfoy collé sur le dos... Mais comme les désirs du Survivant n'étaient pas interessants pour la suite de l'histoire et que l'auteur aimait tout simplement le sadisme, le directeur eut un sourire bienfaisant avant de pousser gentiment le blond devant lui...

-Harry je voudrais te confier Draco. Je l'ai trouvé en larmes devant la forêt interdite, murmurant inlassablement qu'il voulait son Papa Potter... Il dormira dans votre dortoir à partir de maintenant, j'ai eu du mal à convaincre son père mais finalement il est d'accord. Ses affaires sont déjà là-haut. Je te préviens Harry... Si tes autres compagnons de dortoirs ne sont pas gentil avec lui, je vous mettrait tous les deux dans une chambre à part le temps qu'il redevienne le Draco Malfoy de quinze ans...

Harry était horrifié... S'occuper de Malfoy... Il s'était bien douter qu'il lui arriverait des malheurs mais là... Il avait la totale!! Et il devait veiller sur lui de surplus! Jouer les nounous! Super, vraiment super! Si un seul de ses amis trouvait amusant d'embêter le blond ou s'il faisait juste un caprice il irait voir Dumbledore et là... Ce serait la catastrophe! A coup sûr, il se retrouverait collé à lui dans une chambre où ils seraient seuls! Merlin que cette journée devait être la pire de sa vie...

-Bien professeur... Bonne nuit 'Mione. Viens Malfoy...

Le directeur sembla satisfait, leur sourit puis sortit de la salle commune après les avoir salués. Harry, lui, se dirigea vers son dortoir, la mort dans l'âme. Son meilleur ami encore sous le choc sortit de sa léthargie en le voyant sur le pas de la porte du dortoir, il salua Hermione avant de suivre son ami. Celui-ci l'attendit un instant avant d'ouvrir la porte du dortoir. Ils s'apprêtaient à entrer quand ils virent une scène effroyable... Leurs yeux s'écarquillèrent d'horreur avant qu'un cri ne se fasse entendre.

-OH PUTAIN MAIS QU'EST CE QUE VOUS AVEZ FOUTU?!!

Tous les vêtements du Serpentard étaient déchirés, sa valise cassée, toutes ses possessions en mauvais état... Très mauvais état... Les coupables de toute cette pagaille, en pleine destruction des effets personnels du blond sursautèrent avant de porter leur attention sur le Survivant. Survivant qui venait de blêmir et qui ne se sentait pas bien du tout...

oOo/HPDM\oOo Dans les coulisses (Héhé XDD)

Harry: TT-TT ... Je suis mort... Saleté d'auteuze à la noix! Je veux être remboursé!
Draco: TT-TT MOI AUSSI!!! Tetsu: Hum? Ouais c'est ça! Pouvez toujours rêver vu que vous avez rien payé!
Harry: Et alors! Tu nous utilises et tu nous humilies alors paye nous! Nan je m'en fou de lui, payes moi!
Draco: Oui payes Moi! (Marmonne dans sa barbe inexistante) Imbécile de Gryffondor radin.
Tetsu: Mouais mouais... Rooh arrêtez de vous plaindre vous en bavez pas tant que ça... Si? Oh et puis c'est pas grâve!
Lucius: Si c'est grâve!! Dois je vous rappeler, petite sotte, que j'ai été humilié dans le précédant chapitre?!!! Je ne suis pas une femme!
Rogue: Moi aussi j'ai été humilié! Je veux être remboursé! Hum... Non payé!
Sirius: Moi aussi je veux être payé!
Tetsu: Qu-?! Mais quand est-ce que j'ai parlé de toi?
Sirius: Ce n'est pas encore fait mais ca va arriver alors je veux une avance.
Tetsu: Pffeuh! T'es bien exigeant, rooh vous êtes exigeants et puis zut! Vous aurez que dalle j'en ai marre! C'est pas vous qui en bavez pour écrire le chapitre!
Tous: Oui, mais c'est nous qui souffrons!
Dumbledore: ... Un bonbon au citron? n.n Tous: LA FERME VIEUX FOU!!!! ON VEUT ETRE PAYES!
Tetsu: (s'adresse à Dumbledore, les ignore XD) Avec plaisir, merci n.n Délicieux.
Voldemerde (oups) -demort XD: Saleté d'humaine, tu vas souffrir pour avoir ôsé te fiche de Lord Voldemort et de son nom... Le grand Lord noir va te le faire payer... Il n'a pas été payé et ça c'est une grosse erreur... qui te coûtera la vie!!! MWAHAHAHAHAHA Tetsu: Délicieux ce bonbon... n.n (s'adresse à Voldy-chou XD) Hum... Ca t'arrive de parler à la première personne?
Tous sauf Voldy-chou: OO ... OOOh!!! Elle l'a tutoyé... L'es suicidaire!
Voldemerdeuuh: Hu?! oO Euh... Oui mais je préfère parler à la troisième personne ça fait plus peur... u.u Tetsu: n.n Ouais c'est ps mal comme idée ça! Je suis d'accord avec toi! Ca fait très classe!
Voldy-chou: Sérieusement? Merci du compliment...! Je peux avoir un bonbon au citron? °v° Tetsu: Mais avec plaisir! n.n Tous les autres: (Evanouis) XDDDDDD

_________________
avatar
TetsuYaoi
*~Tetsuyaoi~*
*~Tetsuyaoi~*

Féminin
Nombre de messages : 1336
Localisation : Paris [75] Yep ThE CaPiTaLe!!
Genre de fictions : YAOIIIIII
Loisirs : Ecriture, danse, lecture, montages videos, musiques, amis...
Date d'inscription : 03/06/2007

Fiche RPG
NOM & prenom: Atsuichi Kiru
Sexe: Homme
Age: 23ans

Voir le profil de l'utilisateur http://tetsuyaoi.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2: Bisounours et humiliation

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum